Filières de formations

CAP IT (Installateur Thermique)

Par GILLES BAYNAT, publié le vendredi 8 décembre 2017 13:20 - Mis à jour le lundi 11 décembre 2017 15:31
installateur-thermique.jpg
Diplôme de Niveau 5 uniquement en apprentissage

  PRE-INSCRIPTION

 

Métier

À la fois chauffagiste et climaticien, l’installateur thermique raccorde des appareils (chaudières, climatiseurs, ventilateurs, radiateurs et équipements de régulation) à des réseaux transportant de l’énergie ou des fluides (électricité, gaz, fioul, vapeur, eau).
Le métier évolue d’une culture de chauffage vers une culture du traitement de l’air. Les systèmes de ventilation, leur installation et leur maintenance, sont essentiels pour assurer un renouvellement de l’air qui se faisait auparavant par l’ouverture des fenêtres et les fuites du bâti.

Techniques et innovation

L’installateur thermique doit prendre en compte une réglementation thermique qui exige des niveaux de performance élevés. Il maîtrise les nouveaux matériels (chaudières à condensation, chauffage thermodynamique, pompes à chaleur), et prend en charge l’installation et
la maintenance des systèmes de ventilation.

Bâtiment et développement durable

Les exigences du Grenelle Environnement concernent l’amélioration des performances énergétiques du bâtiment (isolation, étanchéité à l’air), l’utilisation de matériaux peu consommateurs d’énergie de fabrication et la diminution des nuisances environnementales (traitement des déchets et recyclage des matériaux).
Le développement durable a un très fort impact sur le génie climatique, qui prend en compte à la fois les économies d’énergie, une notion élargie du confort des usagers, mais aussi les critères de santé et sécurité (qualité sanitaire de l’air, sécurité incendie).
L’installateur thermique intègre les technologies liées aux énergies renouvelables (solaire, thermique, géothermie, biomasse, bois).

Secteur d’activité

Le métier d’installateur thermique fait partie du secteur du second oeuvre.
Une fois les travaux de gros oeuvre d’un bâtiment achevés (fondations, murs, planchers et toiture),
les métiers du second oeuvre sont chargés d’achever, aménager et équiper un bâtiment : carreleur-mosaïste, électricien, installateur sanitaire, installateur thermique, menuisier fabricant, métalu-verrier, peintre-décorateur, plâtrier-plaquiste, serrurier-métallier, solier-moquettiste…

Devenir un professionnel du bâtiment

Chaque métier du bâtiment fait appel à des compétences et des savoir-faire spécifiques. Avec de nombreuses formations du CAP au BTS, l’apprentissage est l’une des voies privilégiées pour devenir un professionnel du bâtiment qualifié. De l’ouvrier au chef d’entreprise, le secteur offre de réelles perspectives d’évolution de carrière vers des postes d’encadrement et la création ou la reprise d’entreprise.

CAP Installateur thermique

MC Maintenance en équipement thermique individuel

MC Soudage MC Technicien en énergies renouvelables

BP Monteur en installations de génie climatique

BAC PRO Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques

BAC PRO Technicien en maintenance des systèmes énergétiques et climatiques

BTS Fluides – énergies – environnements

Pièces jointes
Catégories
  • professionnel
  • CAP